CEREMONIE DU 8 MAI 2019

Allocution de notre maire :

« La seconde guerre mondiale arracha à la vie plus de 60 millions de personnes. Pour la première fois dans lʼhistoire des conflits, elle tua plus de civils que de soldats : 45 millions de civils ont péri dont 6 millions de juifs exterminés dans la Shoah. Des millions de personnes déplacées, sans abri ni ressources, des dégâts matériels considérables, le monde était alors en décombres. »

( … )
« De nos jours, qui peut affirmer que la paix est à jamais acquise ? Chacun sait quʼelle est un bien commun, précieux mais fragile. Avons-nous oublié quʼune guerre fratricide pouvait ravager le continent européen ? Avons-nous oublié que la Shoah fut le terrible aboutissement d’un processus de stigmatisation des Juifs ? Avons-nous oublié que des Français ont collaboré par adhésion à la «révolution nationale» de Pétain ? Avons-nous oublié que la crise de 1929 fut le terreau de la guerre ? »

Message de la secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées :

( … )

« Aujourd’hui, nous nous remémorons les déchirures de notre continent et l’ampleur du désastre humain et moral. Ainsi, rassemblés, nous mesurons la valeur de la paix. Elle est notre héritage? Elle est la clé de voûte de la construction européenne? Elle est notre raison de vivre ensemble. Préservons-la !