2 juin – Voyage des anciens à Berck

Jeudi 2 juin, le temps est maussade, bien gris. Nous avons rendez-vous à 7h avec un car de la compagnie Charlot. En route pour Berck-sur-Mer.

 Vers 9h30, arrêt «technique» sur un parking d’autoroute et café-croissant revigorant. Une heure plus tard, nous voici au 31 rue Carnot, devant Le Succès Berckois, pour une démonstration de fabrication de berlingots.

dsc_4234 dsc_4225 dsc_4223 dsc_4221

 

 

 

 

 

 

 

C’est une petite entreprise familiale que nous présente Monsieur Matifas, l’actuel patron et héritier du savoir-faire de la famille. Il nous raconte son histoire, depuis les débuts dans les Pyrénées, le passage en région parisienne et enfin l’installation à Berck. Et toujours, depuis l’arrière grand-mère, le même savoir, les mêmes recettes, le même travail très physique bien qu’il n’y paraisse pas. Bien sûr, aujourd’hui il a créé de nouveaux produits mais toujours sur la même base : le sucre chauffé, fondu, parfumé, refroidi, étiré, solidifié puis découpé en berlingots.

Son exposé est vivant, intéressant et instructif, fait par un homme passionné s’appuyant sur une expérience ancestrale, vécue, qu’il s’efforce de perpétuer et qu’il voudrait bien transmettre mais son fils semble plus intéressé par d’autres projets.

dsc_4244 dsc_4243

Après la démonstration, la dégustation et les achats, le car nous a déposés «chez Mireille», restaurant près du camping-caravaning, spécialisé dans l’accueil de groupes. Un très bon repas a accompagné l’ambiance chaleureuse entretenue par les trente-quatre oratoriens. Nous en avons profité pour fêter un anniversaire surprise.

dsc_4261 dsc_4257 dsc_4256 dsc_4254

  L’appétit satisfait, le petit train de la côte d’Opale et son sympathique «cheminot» nous ont emmenés faire un tour de ville en passant par l’esplanade, le phare, la baie d’Authie et ses phoques. Malheureusement il faisait froid, il y avait beaucoup de vent ( tout le train était protégé avec des rideaux en plastique ) et il a été difficile de voir les phoques. Nous n’avons aperçu que de petites taches noires échouées sur un banc de sable.

dsc_4268

Le train nous a ramenés en centre ville et déposés devant le Musée de Berck. Ce très joli petit musée abrite l’oeuvre des peintres de la marine de Berck et du mobilier provenant des fouilles archéologiques du littoral de la côte d’Opale. Les peintres ont laissé des tableaux émouvants qui retracent la vie difficile des pêcheurs, de leurs familles, des habitants ainsi que des portraits de pensionnaires de l’Asile maritime. Parmi eux, Louis-Napoléon Lepic, Francis Tattegrain, Eugène Triboulet ont témoigné de la vie rude de leurs contemporains à travers des toiles réalistes.

dsc_4285 dsc_4284 dsc_4282 dsc_4280 dsc_4274